REPORT FROM BENIN: Implementing the new National Strategy for Sanitation and Hygiene Promotion

REPORT FROM BENIN: Implementing the new National Strategy for Sanitation and Hygiene Promotion

Benin is not on track to meet the MDG 7 sanitation target, with only 36% of the population with access to improved sanitation. In rural areas of the country, 77% of the population practice open defecation.

In 2013 the Ministry of Health finalized a National Strategy for Sanitation and Hygiene Promotion, which identifies CLTS as the main approach for improving rural sanitation in the country.

To discuss how to accelerate progress towards the MDG 7 targets and to ensure a strong institutional engagement in the operationalisation and scale-up of this Strategy, Dr. Kamal Kar, who developed the CLTS approach, and Dr. Anne Vincent, UNICEF Representative in Benin, recently met with Prof. DorothéeAkoko KINDE-GAZARD, Minister of Health and responsible for hygiene and sanitation in Benin. This advocacy meeting resulted in the Minister calling for a national meeting on the 28th March 2014, to be attended by the Ministry for Decentralisation, the Ministry of Family Welfare, the private sector (including banks and micro finance institutions), as well as administrative authorities and those responsible for hygiene and sanitation at decentralised  levels.

dsfvdsfdsfsf

RAPPORT DU BENIN: L’application de la nouvelle Stratégie Nationale pour la Promotion de l’Hygiène et l’Assainissement

Actuellement le Benin n’est pas sur la voie d’atteindre la cible de l’OMD 7 concernant l’assainissement avec seulement 36% de la population qui a accès à l’assainissement au niveau national, contre 77% qui pratique la défécation à l’air libre en milieu rural.

Le Ministère de la Santé vient de se doter en fin 2013 d’une Stratégie Nationale pour la Promotion de l’Hygiène et l’Assainissement faisant de « l’ATPC » la principale approche pour l’amélioration de l’Assainissement en milieu rural.

Pour accélérer l’atteinte de l’OMD 7 et avoir un fort engagement institutionnel en faveur du passage à échelle de l’application de cette stratégie,un plaidoyer de haut niveaua été fait par Dr Kamal Kar, Concepteur de l’approche ATPC et Dr Anne Vincent, Représentante de l’UNICEF au Benin à l’endroit du PrDorothée Akoko KINDE-GAZARD Ministre de la santé en chargede l’hygiène et de l’assainissement. Ce plaidoyer s’est soldé par l’organisation d’une grande rencontre nationale à l’intention du Ministre de la décentralisation, celui de la Famille, le secteur privé (les Banques, les Services de micro Crédits) et les responsables techniques en charge de l’Assainissement et de l’hygiène dans le pays et les autorités administratives au niveau décentralisé le 28 Mars 2014 à Cotonou.

Leave a Reply

Your email address will not be published.